Shinra, le soldat du feu [Enen no Shouboutai]

Je ne pense pas avoir de détracteurs mais si j’en ai, je suppose qu’ils doivent rire à chaque fois que j’annonce un nouveau manga et que le dit manga meurt dans l’œuf.

Contrairement à eux je ne gagne pas d’argent avec les mangas afin de garantir à mes lecteurs une objectivité de pur passionné. Un passionné de la première heure qui a financé les balbutiements du marché du manga à son humble niveau en précommandant dans les boutiques spé de République des mangas en VO de DBZ vu que la VF n’était pas encore d’actualité. Je sais qu’après coup tout le monde se proclame passionné depuis la nuit des temps, des gens qui n’ont pas eu à défendre le manga en cours face à des profs qui déploraient cet abysse culturel se retrouvent aujourd’hui journaliste manga juste parce qu’ils ont fait des études de journalisme et que le manga est bien vu maintenant. Surtout quand on sait ce que ce marché rapporte.

Quoi qu’il en soit je n’aime pas partager l’aigreur, je souhaite juste attirer votre attention sur les concepts de mangas originaux recelant de bonnes idées. Idées que l’on trouve même dans les mangas morts nés comme Yoakemono, un manga que je regrette jusqu’à présent.

Cette semaine j’ai lu le premier chapitre de Enen no Shouboutai une œuvre de Ohkubo Atsushi.

Dans le Shonen on aime exalter l’image positive des frères d’armes dans l’esprit du lecteur. On découvre un héros entrant dans une corporation qui va canaliser son énergie et l’aider à progresser. Que ce soit l’académie des ninjas pour Nicolas Sarutobi ou Naruto, l’association des Hunters pour Gon et Kirua ou le Shinsengumi pour nos défunts Gin et Jinro, le héros entre systématiquement dans une structure d’élite où les aspirants sont triés sur le volet.

C’est bien entendu le cas de Shinra Kusakabe le personnage principal de notre nouvelle série qui intègre une corporation de pompiers au look de soldats du feu US. Tels des Fire Ghostbusters l’équipe traque des victimes de combustion spontanée qui semble être le mal du siècle prochain.  Shinra dispose d’un mystérieux pouvoir qui parait lié à la nature des victimes que son équipe traque et neutralise, ses pieds s’enflamment un peu à la manière de Sanji et sa Diable Jambe ce qui lui permet de se déplacer très vite en surfant sur le sol ou les parois d’immeubles.  Au départ les victimes de combustion se contentaient de bruler mais récemment certaines d’entre elles semblent maitriser ce feu afin de devenir des sortes de démons cracheurs de flammes.

Ce qu’il y a d’intéressant dans Enen no Shouboutai c’est que l’intrigue semble maitrisée, l’auteur ne dévoile pas tout d’un coup afin de laisser aux révélations cette puissance qu’elles n’ont plus lorsqu’elles se dévoilent trop vite. Un peu comme si Nabilla prenait des cours d’érotisme lui apprenant la retenue et le charme sensuel. Comme je l’ai dit dans un précédent article l’intrigue d’un manga doit être distillée sur une trame principale ainsi que sur les trames secondaires car cela donne de la profondeur au récit.

Ohkubo Atsushi a su me donner envie de suivre l’évolution de Shinra d’autant que le manga est servi par un character design fantastique qui nous permet d’entrer instinctivement dans la psychologie des personnages. Le soin apporté aux décors, à l’architecture est juste remarquable, cela facilite l’immersion dans l’histoire.

La personnalité trouble du héros, caractérisé par ce sourire diabolique qu’il arbore lorsqu’il vit un moment gênant, éveille suffisamment notre curiosité  pour que l’on veuille en savoir plus sur lui et sur la nature de son pouvoir qui semble avoir tué sa propre mère.

En version française ce manga a été renommé Fire Force, le premier volume est disponible ici.

 

Avis aux fans de Shinra et de son sourire diabolique !

Atsushi Ohkubo vous fera l’honneur de sa présence lors de la Japan Expo 2018 !

 

Contactez directement son staff en message privè sur le compte Twitter de la série https://twitter.com/Shobotai08, @Shobotai08, vous aurez peut être la chance de le rencontrer !

Enen no shouboutai3Enen no shouboutai4Enen no shouboutai2Enen no shouboutai

 

Publicités

2 réflexions sur “Shinra, le soldat du feu [Enen no Shouboutai]

    1. Bonjour Cyrille !

      Enen No Shouboutai n’a pas encore été licenciée, aucun éditeur français n’en a racheté les droits jusqu’à présent. L’après Naruto, Bleach et bientôt Toriko devrait motiver les maisons d’édition françaises mais j’ai ma petite idée sur la raison qui les pousse à être prudent avec toutes les séries qu’on annonce comme de futur Naruto. Dans le manga, le plus important n’est pas la qualité du dessin mais l’originalité et la profondeur de l’histoire. Le héros doit avoir un objectif et toutes les épreuves qu’il rencontre doivent le renforcer afin de le rendre capable d’atteindre cet objectif (Naruto : Devenir Hokage, Black Clover : Devenir l’Empereur de la magie ). Une histoire profonde est une histoire où il y a différentes trames qui ne tournent pas autour du héros. En gros si le héros obtient ce qu’il recherche trop vite, l’histoire n’a plus d’intérêt. Les meilleurs exemples me viennent des déceptions que j’ai eu ces dernières années à propos de séries prometteuses aux character design de qualité comme Yoakemono et Ultra Battle Sattelite. Le travail graphique de ces 2 séries est de loin supérieur à celui de Black Clover cependant leur scénario manque cruellement de profondeur et le héros semble obtenir ce qu’il recherche trop vite et trop facilement. Dans Enen No Shouboutai, Shinra se rapproche trop vite de son objectif, c’est à dire, retrouver son frère. Du coup ça me donne l’impression que la série sera terminée avant la fin de l’année mais j’espère que les scénaristes me donneront tort ! J’aime beaucoup les personnages de cette série.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.