Inuyashiki ou la chronique d’une famille dessoudée

L’une des raisons pour lesquelles j’ai toujours aimé le manga est ce que j’appelle l’honnêteté émotionnelle. L’honnêteté émotionnelle c’est l’émotion nue qui n’a pas eu le temps de se travestir, c’est de l’émotion non maquillée par le stéréotype du héros bien-pensant qui ne songe qu’au bien. Le héros traditionnel a une posture messianique qui le rend inhumain, il arrange tous les problèmes avec le courage et le panache de ceux qui ne s’épuisent jamais.

 

Voilà pourquoi les doutes, les névroses des héros de Comics comme Peter Parker ou Scott Summers ont une importance capitale dans l’histoire du traitement du héros de plus en plus anti héros. Le manga, dans les années 90, a achevé la noblesse du héros avec « Noritaka«  ;du scénariste Hideo Murata et du mangaka Takashi Hamori; qui est sans doute le personnage principal qui a pris le plus de droites dans l’histoire des patates dans la gueule. A titre personnel je n’ai jamais aimé Noritaka car je trouvais le manga trop sadique. Cependant, abstraction faite du sadisme, le principe d’un anti héros malmené hyper violemment par la vie me plaisait du point de vue du réalisme compte tenu de l’environnement duquel je viens.

Aujourd’hui je vais vous présenter un manga que vous lirez dans 30 ans. Tout droit sorti de la boite crânienne de l’auteur de « Gantz« , Hiroya Oku, je tiens à vous le présenter succinctement afin ne pas trop en dévoiler à ceux qui seront touchés par cette œuvre. C’est l’histoire d’un père de famille japonais, un père symptomatique du Japon d’aujourd’hui, un homme appartenant à cette génération du Baby Boom, salary man dévoué corps et âme à son entreprise qui se marie sur le tard car il n’en avait pas les moyens avant. Un homme vivant un quotidien qui fend le cœur d’un coup sec. Un père qui ressemble au grand père de ses enfants. A travers lui on saisit toute la cruauté sociale de ce monde post industriel où l’on devient père à 40 ans. Un monde où rien n’est trop beau pour une jeunesse à qui l’on fait croire que tout est possible, un monde où vos propres enfants méprisent ouvertement votre impuissance.

Découvrez sans plus attendre ce manga qui vous fera voir vos parents autrement.

 

Inuyashiki2 Inuyashiki1 Inuyashiki 3 Inuyashiki O

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s