Food porn Wars, la victoire de la cuisine Fait-Maison

Une fois n’est pas coutume j’écris sur un manga que je n’ai pas présenté. Ça me fait bizarre, j’ai l’impression de parler d’un enfant qui n’est pas le mien. En général, j’ai besoin de m’imprégner de l’histoire comme si je l’avais enfanté moi-même mais comme je l’ai dit en préambule pour une fois je vais bafouer la coutume d’ohayominasan.com car parfois il faut savoir sortir des clous. 

Et puis au fond je fais ce que je veux ! Si demain je souhaite consacrer un dossier spécial sur les Samouraïs Pizzas Cats, à savoir « Est-ce que les Samouraïs Pizzas Cats ont relancé la consommation de pizza chez les enfants le samedi matin ? » je le ferai.

Pour résumer si vous voulez connaître les caractéristiques techniques des personnages, allez sur le site de J_One, soyez polis et à priori vous serez bien reçus.

Ce qui m’intéresse ici n’est pas simplement le million de clics qu’un article sur Food Wars va me rapporter, en effet, je souhaite vous soumettre une analyse de l’effet de mode autour du Do It Yourself, le Fait Maison en tant que phénomène de société ou formulée en langue humaine, comment est-ce que le fait maison s’est démocratisé, sous quelle forme se décline les moyens d’y accéder afin de pouvoir jubiler soi même après avoir galérer pendant des mois pour réussir à concocter de savoureux macarons maison ?

J’aurais aimé pouvoir associer des instituts d’études de renom à cet article mais ils m’ont répondu que si demain ils effectuaient une étude sur le phénomène Food Wars, ils vendraient les résultats au plus offrant. Imaginez qu’il advienne que cet offrant soit mal intentionné contrairement à moi qui défend l’amour et la justice ?

Shokugeki no Soma

Pour ceux qui ont vraiment la flemme et qui ne peuvent pas s’empêcher de se reposer sur les autres, je vous présente très rapidement le thème de ce manga. Food Wars, c’est du Shonen culinaire, le dépassement de soi à la sauce Kirin, de la soupe miso qui sort de vos narines à cause des fous rires que vous donne cet article car vous mangez en même temps que vous le lisez. Le titre original est Shokugeki no Soma, j’avais commencé à le lire dès sa sortie dans le Shonen Jump du 26 novembre 2012. J’ai tout de suite été saisi par le style graphique extrêmement fin, notamment les plats qui savent éveiller l’appétit comme seule une photo ou une recette vidéo de Porn Food sur Instagram sait le faire.

Du coup j’ai arrêté de suivre la série même si j’avais bien aimé le concept. Je vais vous expliquer pourquoi, dans l’expression Porn Food, il y a le mot Porn. Quand on regarde un porno en général on bande et lorsqu’on bande, on n’a pas envie de gâcher cette érection car c’est peut-être la dernière de notre vie. Du coup soit on fait l’amour avec quelqu’un soit on fait l’amour avec soi-même.

Je n’ai pas envie de me battre lorsque je lis le dernier chapitre d’Hunter X Hunter ou Kimetsu No Yaiba, quand je lis les derniers chapitres de ces œuvres géniales je souhaite simplement que le prochain chapitre me satisfera autant que celui que je viens de finir.

La seule satisfaction que je puisse avoir en suivant Food Wars serait de lire un chapitre dans le restaurant qui me servira le plat qui m’a fait baver dans le manga.

De plus, le succès de Food Wars s’inscrit davantage dans la mode de la cuisine fait maison même si la base de la structure démographique des fans est issue du mouvement manga proprement dit.

En effet, Food Wars, qui à l’instar de la Wii qui a touché un public relativement hermétique aux jeux vidéo, intéresse un public ayant plus d’affinités avec l’univers de la cuisine qu’avec celui du Manga.

Cela fait quelques années que le Do It Yourself, le fait-maison triomphe dans les médias. On parle de phénomène de société lorsqu’un facteur, un évènement impacte les comportements et les habitudes alimentaires de la population.

Le téléspectateur devient de plus en plus un téléspect’acteur qui ne se contente plus de regarder avec envie les plats préparés par Maïté dans « La Cuisine des Mousquetaires« , le téléspect’acteur veut devenir Maïté. On passe de l’émission culinaire traditionnelle à la télé réalité culinaire. Les gens se remettent à cuisiner ou à rechercher de la restauration fait maison. Ils partagent leurs créations sur les réseaux sociaux, prennent en photo les plats qu’ils ont dégusté dans de bonnes adresses afin d’alimenter leur compte Instagram. Cette effervescence gustative autour de soi créé un sentiment d’émulation qui pousse à se dépasser afin de réaliser de super plats soi même, manger sain par opposition à la nourriture industrielle pleine d’exhausteurs de goût.

Cela explique le succès des émissions culinaires, de la télé réalité culinaire en particulier. Les chaînes tv ne programment pas d’émissions en access prime time par hasard, ça n’est pas pour rien que la France est coupée en deux lors des soirées Ligue des champions. La meilleure formule d’émission de TV réalité culinaire a été trouvée par Le Meilleur Pâtissier où le duo formé par Mercotte et Cyril Lignac posent les bases d’une cuisine humaine et professionnelle. Ils nous prouvent que l’exigence et la douceur savamment associées peuvent nous faire littéralement fondre en larmes quand on voit les efforts d’un candidats récompensés.

Les esprits chagrin qui n’aiment jamais rien diront que du mot larme au mot larmoyant il n’y a qu’un pas mais malheureusement pour eux ce pas ils sont les seuls à le franchir.

Entre la contrôleuse de gestion dont le rêve était de devenir chef à l’informaticien qui se lance un défi personnel remporté devant la France entière, il n’y a que de vrais parcours de vie, des histoires personnelles auxquelles le public peut s’identifier, des chemins semés d’embûches qui donne à l’existence une saveur unique.

WTF That’s Delicious 

Quand j’ai vu pour la première fois Fuck That’s Delicious animé par Action Bronson je n’ai pas pu m’empêcher de penser à ce que ces esprits chagrin ont surnommé péjorativement le Gonzo Cooking. Le Gonzo Cooking est la cuisine qui sort des sentiers battus en neige comme des œufs par les chefs traditionnels pour embarquer le téléspectateur dans un roadtrip culinaire où l’on fait sortir la gastronomie de la cuisine pour l’amener à la rencontre des gens.

Du truculent Ainsley Harriott à la délicieuse Sarah Wiener chacun ont à leur manière ouvert la voie à Action Bronson, le rappeur au talent de chef cuisinier. Je suis un fan absolu de ses roadtrip punk rap où il met autant en lumière la cuisine de l’autre que la sienne et je savais qu’une fois qu’il tournerai un épisode en France, il serait obligé de créer un nouveau Show (From Paris With Love) car un épisode n’est pas assez long quand on tombe amoureux de la cuisine française.

Food Porn Wars 

Il faut avouer que malgré toute la volonté que l’on peut mettre dans la réalisation d’un plat d’exception souvent la volonté ne suffit pas pour égaler le talent de nos chefs préférés. Dans ma vie, je n’ai regardé qu’un seul épisode de Food Wars car après l’avoir vu j’ai eu faim, une faim que rien ne pouvait soulager à part ce que j’avais vu à l’écran. Voilà pourquoi cette vidéo de la chaîne Youtube React est absolument géniale !

Dans ce Try to not eat challenge! Special Food Wars, des recettes inspirées du manga ont été soumises au palais délicat de jeunes étudiants mis au défi de ne pas goûter les plats pour remporter la victoire ! Comment appeler cela une victoire ? J’aurais été très heureux de perdre si j’y avais participé.

Une petite collation ?

Vous êtes arrivé – e – s jusqu’à cette phrase sans avoir vider votre armoire à sottises, je vous félicite mais je pense que vous devez avoir une faim de loup.

Donc si vous êtes fan de Street Food de qualité et que vous n’avez pas le temps de faire la cuisine vous même je vous invite à vous mettre en relation le plus rapidement possible avec l’équipe du No Diet Club où Claudia et Antho le Burrito vous proposeront des roadtrips de Porn Food dans la vraie vie. Vous ne rêvez pas !

À vous les steaks fait main des Burgers Maison !

Ittadakimassu !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s