Go Toubun no Hanayome, le harem qui malmène l’homme

« Un jour, alors que j’achevais mon voyage au bout de la nuit, j’ai vu l’aube naître dans tes yeux » Uesugi Fuutarou

Ou comment un jeune lycéen sans le sou et pas très sociable va devenir le tuteur de jeunes filles riches dont l’avenir semblent tout tracé.

VDM

 

Alors qu’il allait se délecter de son repas du midi, seul comme à son habitude, une jeune fille lui dispute son spot favori dans le réfectoire. Aussi têtus l’un que l’autre, aucun des deux lycéens ne souhaitant céder sa place, ils se retrouvent face à face à devoir composer avec le regard de l’autre. La jeune fille le provoque gentiment en déplorant ses piètres qualités relationnelles car Uesugi ne décroche pas un mot, à part pour dire qu’il souhaite réviser ses examens tranquillement.

Son attention est attirée par le contrôle qu’il révise, elle lui arrache des mains pour découvrir qu’il a eu 100/100, c’est à dire 20/20 dans le système de notation français.

Surprise par le niveau scolaire de Uesugi, elle lui demande alors de lui donner des cours car ses résultats ne sont pas fameux. Proposition que notre jeune prétentieux décline de la manière la plus naturelle qu’il soit. L’indélicat l’achève en lui disant que son plateau repas va lui faire prendre du poids.

Cinq minutes plus tard, la jeune sœur d’Uesugi le contacte sur son mobile afin de lui expliquer que suite au surendettement de leur père, ce dernier lui avait trouvé un job de professeurs particuliers pour jeunes filles en souffrance à l’école. L’une d’entre elles a été transférée dans le même lycée que lui, son nom de famille est Nakano. Comment ça Nakano ? Exactement le même nom que celui de la nouvelle élève que le professeur est en train de présenter à la classe, Nakano Itsuki qui s’empresse de venir s’asseoir près de Uesugi en l’ignorant de la manière la plus victorieuse qui soit.

Et le jeune homme sait pourquoi.

Karma police

C’est un peu comme si, alors que vous vous rendez à l’entretien le plus important de votre vie, vous refusiez de céder votre place à une personne âgée dans les transports. Malgré les regards obliques qui s’abattent sur vous, vous tenez bon, absorbé comme vous êtes par la lecture de cet article sur votre site préféré, Ohayominasan.com. Dans votre indifférence, vous n’avez pas remarqué que la vieille dame prenait le même chemin que vous, à un détail près car elle a pris l’entrée de service alors que vous êtes passé par le hall d’accueil comme tous les autres aspirants. Ça n’est que lorsque vous la verrez assise à côté de la DRH que vous comprendrez que la Terre est ronde, que le monde est petit et que vous êtes un con.

Quand d’autres jeunes filles ressemblant étrangement à Itsuki viennent le solliciter, Uesugi remonte sur ses grands chevaux et les snobe intellectuellement.

Et alors qu’à la fin des cours, il se rend à l’adresse que sa sœur lui a indiqué, il se rend compte que la jeune femme à laquelle il a refusé de céder sa place à la cantine était en fait son futur employeur qui se fait un plaisir de le jeter en l’air quand elle s’aperçoit que c’est lui le prof particulier embauché par son père.

Uesugi a besoin de ce boulot car il veut faire plaisir à sa petite sœur mais Itsuki ne veut pas entendre parler de lui car il lui a fait du body shaming, comment va t’il s’en sortir ?

Go Toubun no Hanayome est une œuvre originale qui emprunte les codes du manga Ecchi, manga harem afin de les tourner en dérision. J’aime beaucoup l’écriture de ce manga, les dialogues sont très caustiques, cela nous change des platitudes du fan service habituelles de certains mangas Ecchi. Le style graphique est détaillé et extrêmement maîtrisé, ce qui rend la lecture de cette œuvre agréable, alors s’il vous est déjà arrivé de vous faire punir par votre Karma, vous aurez beaucoup de plaisir à lire ce manga de HARUBA Negi.

 

Magazine de prépublication : Shuukan Shonen Magazine

Éditeur Japonais : Kodansha

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s