Sekisei Inko, la clef de votre mémoire

Le manga du jour est un plat qui se mange froid.

La mort ne laisse jamais de marbre qui que ce soit et encore moins quand c’est une camarade de classe qui a eu la malchance de croiser son chemin.

Mémoire vive

 

 

Ne comptez pas sur moi pour banaliser les terreurs nocturnes de l’enfance. Parfois, il y a réellement un loup sous le lit. Petit, j’ai senti une sorcière se glisser sous ma couette. Je pense que c’était Elvira.

Ces cauchemars sont autant de conversations avec notre inconscient que la science moderne comprend à peine.

Kaneda, le jeune héros de notre histoire, est sous doute le plus affecté de tous les élèves de cette classe dont la victime Hiwako Shima faisait partie. En effet, c’est lui qui a découvert le corps de cette camarade que tout le monde appréciait.

Le choc subit par cette vision morbide a totalement ébranlé l’esprit du jeune Kaneda qui après avoir perdu connaissance est devenu amnésique. A sa sortie d’hôpital, il se fait prendre en charge par un mystérieux chaperon qui se comporte comme s’ils s’étaient connus avant l’amnésie de l’adolescent. On sait peu de choses sur lui à part qu’il aurait été mandaté par un obscure bienfaiteur suite au décès de sa mère et à l’incarcération de son père.

 

 

Ton ami Pierrot

 

 

Conséquence insoupçonnée du choc post traumatique, un alter ego sorti tout droit de son inconscient se présente à lui en tant que sauvegarde de sa mémoire, un back up de secours venu l’épauler dans cette épreuve.

L’émanation de sa conscience fracturée ressemble à une créature de contes pour enfants, ce doudou à tête de lune qui vous aidait à dormir lorsque la nuit était trop sombre.

Ce doudou vivant va donc assister Kaneda afin qu’il mène l’enquête sur le meurtre de Hiwako Shima. Arrivera t’il à retrouver la clef de sa mémoire ?

À travers lui, on peut imaginer ce qui se passera lorsque les disques durs externes auront une conscience. Et qui dit conscience dit conscience morale.

 

 

Le clair de la Lune

 

 

L’originalité de ce manga réside dans un style graphique hallucinant qui donne l’impression de sortir d’un imaginaire sous LSD.

Sekisei Inko est une œuvre psychédélique au character design extraordinaire qui serait le mariage improbable entre le trait du manga et celui d’une illustration pour contes de Charles Perrault. Le genre de manga qui plaît aux professeurs de dessin qui habituellement n’aiment pas le manga à part lorsque le trait se rapproche de leur tissu culturel.

Plongez à pieds joints dans ce conte pour enfants qui tourne au cauchemar afin d’offrir une quête initiatique au héros de cette histoire.

Un polar mystico-policier, un drame onirique où la réflexion vous mènera au carrefour de vos connexions nerveuses.

 

 

Mangaka : Wakui Ken

Magazine de prépublication : Young Magazine

Éditeur japonais : Kodansha

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.