Elafsan wa yaseranai, l’elfe qui rêve de vous piquer une frite

Cette période de l’année est une période pendant laquelle les corps des hommes et des femmes se dénudent pour tenter de survivre aux vagues de chaleur estivales. Et lorsque l’on s’expose ainsi au regard de l’autre, on souhaite que l’autre portera sur nous un regard qui flattera notre ego. 

 

Si les hommes espèrent faire fondre leur brioche dorée à la salle de sport, les femmes sont littéralement assaillies par les injonctions nutritionnelles de la presse féminine qui oublie ses saintes valeurs féministes à cette occasion afin de toucher le jackpot grâce aux ventes des magazines. Chaque année, un nouveau régime est inventée, chaque printemps, ces professionnels de l’arnaque au gluten ou autre guacamole à la mode se réunissent pour faire bourgeonner dans votre tête les germes des complexes qui végètent pendant l’hiver.

A grand renfort de crèmes anti cellulite qui vous brûle les fesses, d’huiles essentielles vous sculptant une taille fine, recettes miracles, méthodes révolutionnaires, ne passez pas à côté de votre été à cause de quelques dizaines de kilos superflus, buvez notre thé drainant qui vous vide de votre substance, vous aurez peut-être la chance d’intégrer le cercle des influenceurs qui se filment tout le temps surtout lorsqu’ils perdent connaissance. Le public aime ce genre d’images.

 

La mayonnaise et les frites

 

L’histoire du jour nous raconte les aventures d’Elafsan, une sublime elfe qui a les oreilles qui se dressent lorsqu’elle ressent des sensations agréables. En visite chez les humains par curiosité pour les prouesses culinaires humaines, les frites notamment, notre amie aux longues oreilles, s’est retrouvée prise au piège par les vicissitudes de notre monde moderne.

En effet, entre le manque d’exercice et le stress causé par cette société anxiogène, les calories s’accumulent et le tour de taille d’Elafsan accuse le coup. Pour pouvoir retourner dans son monde, il faut qu’au retour elle pèse exactement le même poids qu’à l’aller sinon le système ne la reconnaîtra pas. Et puis comment saurait t elle retourner dans le royaume des elfes avec des kilos superflus en souvenir du monde des hommes ? Entendant d’ici les quolibets des elfes qui ont su rester sveltes, Elafsan se met en quête d’un régime miracle ou tout autre méthode pour retrouver la ligne.

Ses recherches la mènent au « Smiley Boar », la clinique du sanglier souriant, un établissement spécialisé dans le massage amincissant.

Selon le site unizen.fr, l’objectif du massage amincissant est de déstructurer les cellules de graisses superflues et de les évacuer. Évacuer où et comment, ne nous le demandez pas, c’est déjà assez difficile de digérer la déstructuration d’une cellule graisseuse.

Naoe Tomoatsu est un jeune praticien dans cette clinique aux méthodes audacieuses, travaillant sous les ordres d’Ino Akiho, c’est à lui que revient la charge de faire fondre les hanches de notre elfe potelée. Arrivera t’il à faire perdre du poids à Elfsan afin qu’elle puisse retrouver le royaume des elfes ?

 

L’avis au taquet

 

L’histoire de cette elfe qui, en vacances dans le monde des humains, se retrouve en prise des mêmes turpitudes qu’une jeune femme actuelle nous montre que notre monde ne tourne pas rond.

Synechdoche nous le raconte dans une histoire drôle, légère mais le sens profond de cette œuvre met l’accent sur le culte de l’apparence qui comme tous les cultes est une drôle de religion. Lisez ce manga en mangeant ce que vous voulez car vous n’avez pas à être l’esclave du regard des autres.

 

Mangaka : Synechdoche

Magazine de prépublication : Comic Gum

Éditeur Japonais : Wani Books

Éditeur USA : Seven Seas

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.