Doushirou De Gozaru, l’humour en bandoulière

L’humour est une force qui sauve votre âme chaque jour.

En effet, on peut prouver scientifiquement que si vous ne riez pas au moins une fois par jour, vous risquez de vivre des épisodes de constipation chroniques. Il nous suffit de nous adresser au lobby pharmaceutique qui contactera un scientifique qui a le sens de l’humour. Ce dernier recevra sous plis discret un billet pour une croisière échangiste où il pourra échanger des cobayes contre de charmantes hôtesses qui le masseront en lui marchant sur le dos.

De retour de ce séminaire sur la bio diversité, notre scientifique requinqué publiera dans une revue scientifique que le réchauffement climatique n’est pas le fait de l’homme. La Terre avait rendez-vous avec quelqu’un mais ce quelqu’un la faite poireauter du coup, elle s’est réchauffé toute seule à force de tourner en rond. L’homme n’a rien fait de mal, au contraire il a su valoriser la Terre grâce à l’exploitation de ses ressources naturelles. En vendant à l’homme ce que la nature lui offre gratuitement, l’industriel a fait de la Terre, une poule aux œufs d’or qu’il espère vendre aux enchères à ceux qui veulent racheter le monde.
Si à la suite de ce que vous venez de lire vous ne parvenez pas à libérer votre intestin de l’enfer organique, je vous invite à poursuivre la lecture de cet article.

 

La douche froide

L’actualité manga du jour s’intéresse à un jeune homme atypique.

Suite à la séparation de ses parents, Doushirou est parti vivre avec son père dans le désert de l’Arizona aux États-Unis. Sur place, il a rapidement perdu la trace de son père, son parcours reste un mystère qui soulève un grand nombre de questions. J’en ai sélectionné trois car les autres questions étaient payantes.

Question 1: Comment est-ce qu’un enfant japonais perdu dans le désert du Nevada a t’il pu apprendre le japonais ?

Question 2: Qui lui a appris l’art traditionnel de la forge du katana ?

Question 3: Où est le père ?

Sincèrement après avoir parcouru ce manga, je ne pense pas que l’auteur répondra un jour à ces problématiques.
En effet, Doushirou de Gozaru c’est l’art de la bêtise pleinement assumé, un don du ciel qui tombe entre les mains de quelqu’un d’innocent s’intéressant plus au sort des autres qu’au sien, un clown sans expressions dont le décalage entre celui que sa mère pensait découvrir et celui qu’elle rencontre constitue en soi un élément comique de premier choix.
On sent qu’en lisant ce manga, on va laisser échapper ce rire puissant et contagieux qui peut retourner à lui seul toute une rame de métro. Voilà pourquoi je vous invite à vous isoler pour lire ce manga. Je pense même qu’une retraite spirituelle à l’ombre d’un palmier indonésien serait le meilleur choix que vous puissiez faire cette année. Dans tous les cas, n’allez pas en prison car l’odeur des toilettes vous empêchera de rire.

Comme vous avez pu le constater, cet article n’a pas de fil conducteur. En effet, c’est un article en roue libre qui suit comme une ombre la folie de l’auteur de cette œuvre insensée. À partir d’ici, vous pouvez relire l’article en sens inverse. Si vous m’aimez, donnez moi de l’argent en main propre. Ou gardez le pour acheter ce manga lors de sa sortie en France.

 

N’hésitez pas à vous abonnez à la newsletter afin de recevoir le meilleur du manga VO dans votre boite mail.

Mangaka : Nishimori Hiroyuki

Magazine de prépublication : Shuukan Shonen Sunday

Éditeur japonais : Shogakukan

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.