Ippo, l’artisan de vos rêves

 

On aurait jamais cru un jour vous présenter un manga dont le personnage principal est un cordonnier. Il faudrait être fou pour écrire sur des chaussures alors que toute la presse manga n’a que Broly the movie à la bouche, du fan service DBZ servi à toutes les sauces, gros plan sur  l’animateur clé auquel on doit telle scène épique dans tel anime.

Si seulement ça pouvait leur permettre de découvrir un légume qu’ils ne connaissent pas. De la presse People à la presse spécialisée, tout le monde en parle en utilisant les mêmes mots clés conseillés par des pourvoyeurs de mots clés qui, tous,  vous conseillent les mêmes mots clés. Je lis des journaux, des médias différents mais j’ai l’impression que tout a été écrit par la même attaché de presse. Nous n’avons rien contre DBZ ou la culture grand public qui aligne le monde sur un banc pour lui servir de la soupe industrielle mais comme nous sommes fous, nous sommes libres d’écrire sur ce que bon nous semble. On savoure ce plaisir particulier d’écrire à contre courant sans la contrainte de la recherche de la popularité à tout prix.

Aujourd’hui, on vous présente Ippo (Est Em), une œuvre qui parle de la transmission du savoir entre les générations.

 

L’artisan est un artiste

 

Ippo nous raconte l’histoire d’un petit fils qui a eu la chance de connaître son grand père pour pouvoir s’inspirer de cette stature sur le déclin qui témoigne d’autant de forces que de fragilités.

Ayumu est un jeune garçon qui a toujours éprouvé une immense fascination pour Nonno (Papy en italien) comme s’il avait tout de suite perçu en lui la maîtrise du geste qui sous son regard d’enfant semblait être d’essence divine. Un pouvoir avait forcément été conféré à ce grand père touché par la grâce de la simplicité lorsqu’il élaborait ces chaussures épousant la forme de la marche.

Nonno, qui ne concevait que des souliers pour homme dans son atelier de Florence en Italie, n’a chaussé qu’une seule femme dans sa longue vie, lorsque la mort a indiqué à la grand-mère d’Ayumu le chemin de sa dernière demeure, Nonno lui a confectionné une paire d’escarpins noires afin qu’elle se souvienne de lui dans l’au-delà.

Après le divorce de ses parents, Ayumu se réfugie chez ce papy taiseux et concentré sur ce qu’il fait. Un être qui semble habité par sa vocation au point que son art passait pour de la magie aux yeux de ce petit fils qui demandait souvent à sa Mamy pourquoi Papy passe autant de temps dans son atelier.

Cela peut sembler simple de marcher sur les pas d’un grand père cordonnier, je vous répondrais qu’il aurait été plus facile de devenir fétichiste des pieds plutôt que de parvenir au niveau de son grand père artisan.

A l’heure où l’on porte des chaussures imprimées en 3D, revient redonner vie à cet atelier qui s’est nourri de l’expérience de celui qui lui a tout appris.  Ayumu revient honorer la promesse faite à ce grand père qui ne lui demandé que deux choses avant de faire son dernier voyage, Ayumu doit réinterpréter l’atelier de son grand père afin de créer un atelier qui lui ressemble et sa première commande doit être une paire de soulier qu’il confectionnera pour son grand père.

On vous recommande vivement la lecture de cette œuvre qui se lit comme un livre ouvert sur la dernière page lue par le grand père d’Ayumu. On est très curieux de savoir comment est ce qu’Ayumu parviendra à respecter la promesse faite à ce grand père qui a invité son petit fils à relever ce défi.

Comme pour l’inviter à marcher sur ses traces en laissant sa propre empreinte.

On vous recommande vivement ce seinen manga à lire de toute urgence !

 

Mangaka : Est Em

Magazine de prépublication japonais : Grand Jump Premium, Jump Kai

Éditeur japonais : Shueisha

manga news

Provenance : Courrier pour Windows 10

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.