[Haite Kudasai, Takamine san] Une jeune femme qui a fait d’un homme sa chose

Aujourd’hui, on vous présente un manga à l’intrigue totalement invraisemblable mais ça ne vous dérangera pas car c’est la raison pour laquelle vous lisez cet article.
En effet, nous assumons totalement ce surréalisme qui nous permet chaque jour de repousser les limites du vraisemblable.
Nous tenons à cette liberté parce que sans elles nous serions relativement chiants pour un lectorat ravi de savoir que le punk n’est pas mort, l’éternel adolescent s’est juste endormi devant chez ses voisins.
Notre goût du risque est la raison pour laquelle vous revenez chaque jour sur le site afin de voir quel manga invraisemblable cet bande d’imbéciles rigolos ont ils su dénicher aujourd’hui. On vous a déjà dit que si vous riez, vous êtes foutues mais vous riez quand même.

 

Takamine san, la déesse de l’asservissement

Échange équivalent

 

Shirota kun est un jeune garçon discret traumatisé par le harcèlement scolaire subi lorsqu’il était à l’école primaire que l’on peut appeler primitive tant les dominants y ont fait ce qu’ils voulaient des dominés. Depuis cet épisode fâcheux de sa vie d’élève, le lycéen qu’il est devenu fait tout pour ne pas faire de vagues et ne pas attirer l’attention de ses camarades.
On ne sait pas si c’est sa discrétion qui en a fait un substrat du réel mais force est de constater que ce matin où leur professeur leur a rendu leur copies, Shirota kun a glissé dans une faille spatio temporelle qui modifie la réalité. En effet, la présidente du bureau des élèves est une habituée des 20/20 (100/100), c’est sa note préférée, une note qui définit la perfection physique et mentale de son auguste personne. Or, ce matin là, Takamine Takane ne reçu qu’un 18/20 (98/100), pardon monsieur, excusez moi mais vous avez dû vous tromper, sur ma copie c’est quoi ce chiffre, non, non mademoiselle, ça arrive à tout le monde de faire des erreurs même à celle qui n’en fait jamais d’habitude. C’est alors que sous le regard stupéfait de la classe, Takamine san retire sa culotte devant tout le monde, livrant à l’air libre un fessier fort bien joufflu. Puis le cours du temps reprend là où Takamine san reçoit sa note qui est cette fois ci un 20/20. Shirota kun n’en revient pas d’autant plus qu’il semble être le seul à se souvenir de ce qu’il a vu car tout le monde reprend le cours de son action sans relever le geste audacieux de Takamine san.
Mais alors qu’il aurait pu échapper à ce qui va suivre, au lieu de faire profil bas comme d’habitude, Shirota kun s’en est allé voir sa présidente pour comprendre ce qu’il est sûr d’avoir vu.

Takamine san lui explique alors qu’elle est capable d’annuler l’événement de son choix en retirant un sous vêtement, le sous vêtement sacrifié disparaît
seul celui qui l’a vu se souvient de l’évènement annulé. Vous n’avez pas compris ? C’est pas grave, on ne comprend pas tout dans la vie et ça ne nous empêche pas de vivre. Je serai même tenté de dire que moins on comprend, mieux on se porte. Car maintenant que notre jeune homme a tout vu et tout compris, sa présidente va faire de lui son tiroir à sous vêtements. Shirota kun devra porter en permanence dans un sac de sport des sous vêtements de rechange pour Takamine san.
Elle est pas belle la vie ? Nicky Larson en serait ravi car Nicky Larson est capable tirer une balle à travers le chat d’une aiguille. Jusqu’à la preuve du contraire, ça n’est pas ton cas jeune homme donc la prochaine que tu vois quelque chose d’étrange, le genre de trucs débiles qui dépassent ton entendement, ferme la. Prends ta bouche et toutes tes dents pour emmener ça ailleurs. Fais comme ci tu n’avais rien vu.

 

Mangaka : Hiiragi Yuuchi

Magazine de prépublication : Gangan Joker

Éditeur japonais : Square Enix

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.