Fushou No Musuko, le fils indigne

fushou no musuko 10
« Fushou No Musuko » de Shimura Takako
Aujourd’hui, vu que c’est le dernier jour de l’année et que tout le monde a fuit la rédaction à cause de la gréve, du froid et de la nuit du Réveillon qui bat son plein un peu partout dans le monde, je vais vous présenter un manga que je n’avais pas prévu de vous présenter. 
Ce manga me rappelle un peu ma situation. Pas dans le sens où ce serait exactement la même situation. Ce manga me rappelle juste que je ne suis pas avec la femme que j’aime car cette femme aime quelqu’un d’autre.

The Situation

Je n’ai jamais vécu d’histoire d’amour avec une femme que j’aimais vraiment, j’ai toujours été dans des histoires déséquilibrées où l’autre est amoureuse de moi alors que j’en aime une autre. On est flatté par l’insistance et le courage d’une jeune femme qui prend une grande respiration pour vous dire qu’elle vous aime, on se dit qu’on finira forcément par l’aimer autant qu’elle nous aime et puis un jour on se réveille avec l’envie d’en rester là. On est toujours dégouté par l’amour de l’autre lorsque l’on ne l’aime pas.
C’est sans doute la pire sensation que l’on puisse éprouver dans une vie, celle de voir l’autre faire tant d’efforts, être si gentille, adorable, aimante et à l’écoute de ce que l’on dit et de ce que l’on garde pour soi, tant d’efforts pour allumer un feu qui ne prend pas, la connexion ne se fait pas, on se touche mais le courant ne passe pas. Car vous avez eu le coup de foudre pour quelqu’un qui vous trouve gentil mais rien de plus.
Et vous avez eu de la chance car elle aurait pu vous éconduire violemment, vous jeter en l’air comme celle qui ne met pas de gants pour vous dire que vous rêvez si vous pensiez que quelqu’un comme elle pourrait s’intéresser à vous.

Le Love Triangle le plus WTF

Le manga du jour s’intéresse à un jeune aspirant mangaka qui voit son père se remarier avec la professeure qu’il aimait lorsqu’il était au lycée. Débrouillez vous avec cette trame et ce genre de décor que l’on vous plante dans le cœur. Vous pensiez rentrer tranquillement chez vous après avoir passer la journée à encrer des planches de manga et on vous met face au fait accompli, le triangle amoureux le plus dérangeant de l’histoire des histoires d’amour, l’année commence avec ce genre d’angoisses, parfois tu vas chier et elle va t’entendre, tu ne sais pas quoi faire.
Cette enseignante était sa muse, une source d’inspiration inépuisable pour la création de ses premiers manga et après la mort de sa mère, son père s’est remarié avec elle car apparemment il n’y a avait personne d’autres, il fallait que ce soit celle qui fait battre le cœur du héros de ce manga de Shimura Takako.
Pour être franc avec vous, je ne sais pas si je vous invite à découvrir ce One Shot de Shimura Takako car ça ne m’a pas l’air facile à lire. Vivre sous le même toit que la femme de ses rêves, la voir en couple avec son propre père, l’entendre s’épanouir avec lui dans sa chambre à coucher, c’est plus qu’il n’en faut pour jeter un jeune homme fragile sous les rails du Shinkansen.
Mais si je devais choisir, je préfèrerai le lire que le vivre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.