Onna Shunin – Kishi Mieko, l’esclave sexuelle

Si vous n’avez pas de compte WordPress, vous pouvez nous suivre sur Twitter : https://twitter.com/dashi_otoko et sur Facebook : https://www.facebook.com/OtakuDesuka1/

Aujourd’hui, on vous montre ce qu’il ne faut pas faire sur votre lieu de travail.

onna shunin kishi mieko cover6
Onna Shunin Kishi Mieko de Xiaowoo

 

Théoriquement, selon le code du travail, le lieu de travail est l’endroit où l’on met nos compétences professionnelles au service de l’entreprise qui nous emploie. Compétences managériales, compétences informatiques, compétences commerciales…

Autant de compétences confortées par les années d’expériences que vous accumulez depuis le début de votre carrière professionnelle. Chaque métier requiert des aptitudes particulières, j’ai moi même pu constater que tous les métiers en contact avec le public nous forcent consciemment ou inconsciemment à établir un rapport de séduction avec la clientèle, ses collègues et son patron.

Onna Shunin - Kishi Mieko
« A little too much »

Cependant, que l’on ne s’y trompe pas, on peut très bien établir un rapport de séduction sans entrer dans une promiscuité sexuelle avec son interlocuteur. C’est même à cela que l’on reconnait le talent d’un ou d’une bonne commerciale.

Pourtant, tous les vendeurs ne sont pas forcément à l’aise avec leur argumentaire commercial et du commerce du produit ou service que l’on vend au commerce de notre corps afin de vendre le produit ou service que l’on vend, il n’y a qu’un pas franchi à grandes enjambées par Kishi Mieko, l’héroïne de ce manga de Xiaowoo.

 

« Femme de réconfort« 

 

onna shunin kishi mieko cover16
Kishi Mieko et ses collègues

Kishi Mieko est une employée de bureaux qui rêvent de gravir les échelons. Dans le cas présent, on serait tenté de dire que notre héroïne est prête à tout pour réussir, or quand on dit « prête à tout » ça veut dire être prête à faire beaucoup de choses, différentes choses pour réussir. Et vu que Mieko-kun n’est prête qu’à faire qu’une chose pour réussir, on se perd dans le sens que « tout » peut avoir dans cette phrase.

En effet, le seul intérêt de ce manga est la qualité de son trait et le caractère iconique de Mieko. En dehors de cela, l’histoire de ce manga de n’a absolument aucun intérêt et c’est vraiment dommage car graphiquement ce manga est magnifique.
On ne critique pas l’histoire en raison d’une pseudo résurgence d’un sens moral qui viendrait censurer tous les fantasmes, on demande juste aux mangaka de ne pas nous raconter d’histoires qui insultent nôtre intelligence. Le contraste entre la finesse du dessin et la lourdeur du scénario pourrait nous faire croire que deux mondes parallèles qui ne se croisent jamais se sont croisés pour créer ce manga.

onna shunin kishi mieko 5

The Chief Kishi Mieko, c’est le scénario d’un film pornographique qui se retrouve dans un manga ecchi.
Or, pour qu’un manga ecchi fonctionne il faut que le scénario tienne sur des ressorts bien plus solide que ceux d’un film de cul.
Il faut frustrer le lecteur comme dans Nozoki Ana ou World End Harem, il faut piéger le lecteur dans un suspense qui le tient en haleine comme un soap opera qui vous fait croire que le prochain épisode répondra aux questions que posent le dernier épisode que vous venez de voir.
Depuis les débuts d’Ohayo!Magazine, on n’a jamais lu un manga aussi invraisemblable et incohérent. Le scénario est toujours le même, le n+1 de Mieko compromet son client en lui faisant comprendre qu’il sait sur quel site porno il a l’habitude d’aller. Ensuite, il offre Mieko au client afin d’assurer la signature du contrat. WTF ? Quand on sait quelque chose de compromettant sur quelqu’un, on n’a pas à lui offrir quelque chose derrière. Ça n’a aucun sens. C’est à celui ou celle qui est compromis d’offrir quelque chose pour que cela ne s’ébruite pas. Demandez aux clients de Jeffrey Epstein.

Voir Mieko se faire manipuler aussi facilement n’est pas très jouissif en termes de fantasmagorie. Il n’y a rien de crédible, on y croît pas un seul instant. Pourtant, on assume totalement notre appétit pour les silhouettes au derrière joufflu mais la lecture de ce manga est gênante.
Car Mieko c’est la meilleure actrice dans le pire rôle de sa vie. Le rôle qui va la faire passer à côté de sa carrière.

Voila pourquoi on l’invite chaudement à se reprendre en main et à ouvrir son propre compte instagram où elle pourra partager avec son audience  ses photos sexy. Qu’elle établisse un rapport direct avec ses fans. Plutôt que de bosser pour un patron qui n’est rien d’autre qu’un proxénète corporate.

Pire fan service ever.

onna shunin kishi mieko cover 10
The Chief Kishi Mieko

 

Mangaka : Xiaowoo

Magazine de prépublication : Comic Namaiki!

Éditeur Japonais : Takeshobo

 

 

 

 

 

 

 

 

Manga List Genre ecchi, Read Ecchi Manga Online For Free, Best Ecchi Manga – 2020 Ultimate Recommendations List, Manga List Genre Ecchi, Ecchi Releases – Read Latest Ecchi Manga Releases Online, manga magazine, shonen jump magazine, New Type magazine, weekly shonen jump

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.