Boushoku no Berserk, les petites fringales d’un Berserker

Aujourd’hui, on a une petite faim. 

Boushoku no Berzerk, illustrée par fame


Vous comprenez maintenant pourquoi nous vous aimons bien potelée, bien en chair, dodue, la peau huilée que vous laissez dorer au soleil ? Les fesses joufflues sont un met de choix. Plus sérieusement, aujourd’hui, on vous présente un manga où le héros se nourrit de votre âme. Et malheureusement pour lui, il aura encore faim après s’en être délecté.

Le héros de cette histoire est né avec une faculté qui semblait inutile au départ, en effet, Fate est constamment dévorée par la faim, une faim insatiable qu’il n’a jamais pu combler depuis sa naissance. Le jeune homme trimballe son ventre comme un boulet, usé par le poids d’un estomac gargouillant si fort qu’il semble s’exprimer dans une langue étrangère.

Dans ce manga qui se déroule au cours d’une époque médiévale fantasmée par son auteur, Fate se situe au plus bas de l’échelle de la chevalerie qui ne fait la part belle qu’au chevalier ayant des facultés nobles. Sa gloutonnerie, qui le fait passer pour un mendiant dont le ventre crie famine en permanence, ne lui a permis d’obtenir qu’un poste de gardien d’une des portes de Seyfert, capitale de ce monde imaginaire. S’attelant à sa tache, Fate est la victime du mépris de classe des chevaliers sacrés qui le payent en petites pièces afin qu’il assure à leur place leurs tours de garde.

Roxy & Fate

Dans ce monde où l’on n’a pas encore mis de nom sur le harcèlement moral, le jeune homme ne peut compter que sur la noblesse d’âme du chevalier Roxy Heart pour mettre fin aux brimades quotidiennes dont il est victime. Pourtant, aujourd’hui, c’est lui qui va lui venir en aide en la prévenant de l’intrusion de trois bandits. Roxy-Sama enfouraille sans problème les deux premiers, le troisième en déroute se retrouve nez à nez avec notre héros qui n’a eu d’autre choix que d’abréger ses souffrances. Cependant, Fate s’est aperçu qu’en tuant le fuyard, l’âme du bandit a été absorbée par son estomac. Il a acquis une nouvelle aptitude. Et pour la première fois de sa vie, sa faim s’est légèrement calmée.

Depuis, Fate rattrape tous les repas qu’il a sauté jusqu’à présent

Auteur original : Isshiki Ichika

Mangaka : fame

Éditeur japonais : Syosetsu/MicroMagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.