Belle Delphine, Fela Pure IRL

Au début de l’année, l’instagrameuse Belle Delphine a provoqué la polémique en se mettant en scène dans une courte vidéo intitulée My Perfect Date où elle se fait enlever puis violée par un inconnu. On a conservé les images pour que vous puissiez vous faire une idée sur sa manière d’exercer sa liberté d’expression.

Perfect Date selon Belle Delphine:

Pour être franc avec vous, à Ohayo!Magazine, ça commence à nous fatiguer cette recherche de buzz à tout prix de certains influenceurs, ces prescripteurs de comportements qu’ils n’assument pas eux-mêmes. En effet, on est quasiment sûrs que ces nouveaux « entertainers » ne suivent même pas les modes qu’ils lancent, on n’est pas certains qu’ils relisent leur tweets pour la plupart écrit par leur community manager. Loin de nous l’idée de faire la morale sur la conduite sexuelle des jeunes d’aujourd’hui, notre rubrique Ecchi prouve notre ouverture d’esprit sur le sujet. Cependant, nous insistons souvent sur la question du consentement, sur la question du sexe entre adultes consentant et responsables qui n’exposent pas leurs pratiques sexuelles à un public composé d’une bonne part de mineures.

Belle Delphine dégage suffisamment de revenus pour vivre dans un quartier résidentiel où sa sécurité est assurée. Ça n’est pas le cas de ses suiveuses mineures qui lors du prochain Halloween ne feront pas le cosplay de Nami de One Piece ou Elizabeth de Seven Deadly Sins. Pour avoir l’air cool aux yeux des copines qui leur volent leurs copains, elles se déguiseront en Belle Delphine car Belle Delphine est devenue un personnage, elles adopteront des conduites à risques avec de parfaits inconnus et bien souvent plus âgés qu’elles sur internet et IRL pour coller au script des courts métrages de leur idole au cheveux roses bonbons.

Belle Delphine, Instagram ©


À l’age où le sexe est un rite initiatique qui vous fait rentrer dans la cour des grandes, choisir de se mettre dans des situations où le consentement est une plaisanterie peut avoir des conséquences incroyables. Cependant, on sait que c’est peine perdue de mettre en garde qui que ce soit, on a plus de chance voir naitre un Michel Fourniret Challenge que d’être entendu.

Fela Pute

C’est toujours troublant de voir des adultes donner l’impression de vivre comme des personnages de manga/anime.

Passe encore que des influenceurs fans de japanime empruntent à la culture manga pour divertir leur audience. On sera tous bons clients de celles et de ceux qui savent le faire avec humour, quitte à provoquer intelligemment.
Mais faire semblant de vivre dans une bulle de savon, testant chaque jour de nouveaux godemichets en tirant la langue à outrance, partir dans des surenchères de contenus de plus en plus trash pour captiver une audience qui aurait besoin qu’on augmente la dose à chaque fois, on trouve cette ficelle un peu tirée par les cheveux.

Le manga est un divertissement.

Les mangakas fantasment sur la réalité et, à travers Belle Delphine et tant d’autres, on se rend compte que la réalité s’inspire de fantasmes de mangakas hyper timides qui n’oseraient même pas les regarder dans les yeux s’ils étaient en leur présence.

À l’heure où la dénonciation de la culture du viol bat son plein, cette mode des influenceuses qui s’approprient les codes sexuels d’hommes frustrés sexuellement est étonnante.

Belle Delphine, Instagram ©

Ahegao girls aux yeux révulsés, la langue pendante, des jeunes femmes qui donnent l’impression d’avoir pris du GHB de manière récréative afin de décupler le plaisir, la surenchère du toujours plus, l’illusion du contrôle, ces adultes qui ne comprennent rien. Cliquez sur ce lien pour comprendre d’où cela vient, on ne va pas vous présenter Fela Pure Mitarashi San Chi no Jijou car on risque de se prendre une golden shower. On ne sait plus quoi faire, à quoi cela sert il de dénoncer Jean Luc Brunel si les filles se vendent d’elles-mêmes ?

Fela Pure Mitarashi San Chi no Jijou:

Celles qui soutiennent Belle Delphine comme @gumiho_arts, une cosplayeuse allemande, cosplayeuse Lewd pour un public adulte qui nous explique que : « I REALLY wish people would understand that fantasy and fetish has nothing to do with the IRL concept it’s based upon. Wanting rapePLAY with a partner you CONSENT to has NOTHING to do with actual rap e. I fully support you and I’m sorry some snowflakes are being stupid :(»
(J’aimerai beaucoup qu’un jour les gens comprennent que les fantasmes et le fétichisme n’ont rien à voir avec le concept IRL sur lequel ils sont basés. Vouloir faire semblant de se faire violer par un partenaire sexuel que l’on connait n’a rien à voir avec le fait de vouloir se faire violer. Je t’apporte tout mon soutien et je suis désolé de voir autant de fragiles être aussi stupides.)
Qui a dit le contraire ?

On a rarement vu des gens qui fantasment de se faire pisser dessus, se faire pisser dessus à visage découvert devant leur famille, leurs amis, collègues etc. En général, ils le font de manière anonymes sur un site pour adultes, pas sur Instagram. D’ailleurs, j’aimerai savoir par la même occasion si ces personnes éprises de liberté aimeraient que leur mère partagent leur fantasme avec le monde comme elles le font. Tout le monde a des fantasmes mais tout le monde n’est pas exhibitionniste.

D’autres comme @coastellas lui apporte son soutien en ces termes :« The ”rape fantasy” thing was talked in Call Her Daddy and it’s very popular among women. it does not mean you want to get raped, it’s not even about rape, it’s about having something over-powering you and getting arousal in that. That is completely normal and okay. »
(Le fantasme du viol a déjà été évoqué dans sa story Instagram Call Her Daddy, c’est un thème très populaire chez les femmes. Cela ne signifie pas que vous avez envie de vous faire violer, ça n’a rien à voir avec le viol. C’est être excitée à l’idée que quelque chose prenne le dessus sur vous. C’est tout à fait normal et OK.)

Soit cette personne rêve de se faire posséder par le diable, soit elle ne sait pas ce que signifie « Something overpowering you », « quelque chose qui prend le dessus sur vous » en français.
Quelqu’un qui prend le dessus sur vous, c’est quelqu’un qui vous contraint à subir l’interaction qu’il a décidé d’avoir avec vous que vous le vouliez ou non. La différence entre le fantasme et la réalité c’est que dans un fantasme, on imagine pas la douleur, on imagine pas l’odeur de la merde qu’on nous fait bouffer, on imagine pas le viol à tour de rôle par une vingtaine de personnes, les déchirures du corps, la faille de l’esprit, la perte du souffle parce qu’on nous baise la gorge, la peur de mourir, l’excitation chassée par la terreur. Quand ça arrive, on ne fantasme plus, on est sidérée car le corps débranche votre conscience afin de facilité la résilience.

Dans un autre son de cloche @laurasec0rd répond aux deux jeunes femmes: « I don’t think their point was that it isn’t normal or ok. it’s that when you have a huge following and your posts are retweeted n whatnot there should be a trigger warning for people who might not be following her and don’t wanna see this all of a sudden out of nowhere. »
(Lorsqu’ils ont donné leur avis, ce n’était pas pour dire que c’est ok ou que c’est pas normal. Leur réactions concernent essentiellement le fait que compte tenue de la large audience et du grand nombre de Retweets des posts de Belle Delphine, ces publications sensibles devraient être filtrées par un avertissement avant l’ouverture afin de ne pas heurter la sensibilité de ceux qui ne la suivent pas et qui ne veulent pas voir ce type de contenu dans leur Timeline)

Donc, chère Belle Delphine et chères jeunes femmes en général qui aiment ce genre de polémiques pour faire le buzz.
Personne ne veut et ne va vous empêcher d’être qui vous êtes, personne ne veut vous empêcher de faire ce que vous avez envie de faire avec qui vous avez envie de le faire. La question n’est pas là donc ne détournez pas le sujet et ne vous cachez pas derrière un combat féministe qui a plus que jamais du sens à l’heure actuelle. Mais à moins que l’on soit de retour à Pompéi où baiser aux vus et aux sus de tous fait de vous un bon citoyen, la liberté des uns n’a pas à coloniser l’espace public des autres.

Donc, ne vous énervez pas, on vous a juste demandé de partager votre délire de manière responsable, on ne vous l’a pas reproché alors il faudrait arrêter cinq minutes de tenir le discours des gens qui s’estiment victimes de la Cancel Culture dés qu’ils déclenchent à desseins une polémique qu’ils font semblant de ne pas comprendre.

Fela Pure Mitarashi San Chi no Jijou Belle Delphine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.