Kinemakia, quand l’horreur s’invite dans votre salon

L’horreur qui s’invite dans votre salon

Aujourd’hui, on vous présente un manga qui plaira à Benoit Poelvoorde.

Kurosawa Ryūgi, le personnage principal de Kinemakia

Kurosawa Ryūgi est le héros de ce manga dont la parution a démarrée au mois de Juin 2021 dans le Shonen Jump. Ce jeune homme habité par sa passion est un fan absolu de films d’horreur, d’ésotérisme et du réalisateur fictif Robert Skye au point de nourrir le rêve fou mais réalisable de devenir un jour le plus grand réalisateur de ce genre cinématographique récompensé par une palme d’or à Cannes récemment.

Pour se hisser au sommet du monde du cinéma d’horreur, Kurosawa a donné le meilleur de lui-même en regardant tellement de films que la réalité a fini par devenir un des personnages du film.

Un jour, il fut surpris de recevoir une réponse au court-métrage concocté par ses soins qu’il avait envoyé à l’adresse de son maitre à penser. La surprise céda sa place à la stupéfaction quand il s’aperçut que le pli qu’on lui a fait suivre en retour contenait un master original de Robert Skye, le dieu et maître de l’horreur alors qu’au même moment, la chaine d’info en continu lui annonçait la mort du réalisateur !

Et comme si tout ne s’enchainait pas en même temps au point de perdre le fil de ce qui se passe, un mot du maitre en personne a été glissé dans le pli. Et ce message qui semble sortir d’outre-tombe lui demande de terminer « Ono-otoko« , une œuvre inachevée qu’il avait produit pour un studio japonais il y a cinq ans maintenant. Et puis, le master s’est mis à parler. Au point où on en est personne ne sera surpris de voir ce master dire à notre héros déboussolé d’enclencher la bande afin de voir la suite du message.

Suite du message qui préfèrera sortir de l’écran afin d’être plus clair et le jeune Ryugi se retrouve nez à nez avec le personnage principal de ce film, l’éponyme « Ono-otoko » qui lui tend la main.
Sans compter que l’Ono-otoko n’est pas venu seul, en effet, la bande semble être une boite de pandore ayant libérer les « Kinemas », des personnages démoniaques issus des films d’horreur ayant marqué l’industrie du cinéma.

Les humains ne peuvent pas les voir mais eux nous voient très bien, comme vous pouvez le constater dans cet extrait du manga.

Un kinema qui se prépare à passer à l’action

Pour les vaincre, Ryugi doit accepter la proposition de l’Ono-otoko ! Parviendra t il à devenir le roi de l’horreur ?

L’avis du vrai Otoko

Tout le monde sait que le succès d’un manga signifie l’apparition de copycats cherchant à émuler la formule du succès. Chainsaw Man est l’un des mangas les plus en vue du moment, Kinemakia n’échappe pas à la comparaison avec l’Homme-Tronçonneuse tant leur univers sombre et sanglant se ressemble. On sent chez le mystérieux auteur de ce manga la même appétence pour l’underground artistique américain que chez Fujimoto.


Cependant, Kinemakia semble tirer son épingle du jeu en ayant comme fil conducteur les classiques du cinéma d’horreur américain. On apprécie l’astucieux clin d’œil à The Ring en préambule et l’idée de l’Isekai à l’envers où ce sont les personnages iconiques des films d’horreur classique qui viennent visiter notre monde. Et, à priori, c’est un moindre mal car, on préfère ça plutôt que d’être plongé dans le monde de Freddy, les griffes de la nuit un vendredi soir en rentrant du boulot. On insiste néanmoins sur le style graphique très proche de celui de Fujimoto Tatsuki et de celui de Matsumoto Naoya, mangaka de 8Kaijuu. Cela pourrait donner une impression de réchauffé à celles et ceux qui sont pressés de résumer un nouveau manga à ses similitudes avec une ou plusieurs œuvres précédentes. On en a conscience mais ça ne nous empêche pas d’être pressé de voir Ryugi affronter la fiancée de Chucky.

Mangaka : Inconnu

Magazine de prépublication : Shonen Jump

Éditeur japonais : Shueisha

Extraits du manga :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.