Shounen No Abyss, le manga toxique

Le manga du jour se lit comme un thé vert teinté d’une profonde amertume.

Reiji, personnage principal de Shounen No Abyss

Les événements s’enchainent trop vite pour Kurose Reiji, le jeune héros de cette histoire se déroulant dans une petite ville où apparemment tout le monde se connait. Une petite ville sans relief où la vie monotone de Reiji n’est égayée que par les petites intermèdes que lui offre Chako, son amie de toujours, gentiment délurée.

Alors que l’ami d’enfance qui le défendait lorsqu’ils étaient petits est devenu un petit mafieux qui s’amuse à l’envoyer lui acheter ses cigarettes dans la supérette du coin, une vendeuse qui ressemble à une des chanteuses de son groupe d’idoles J-POP préféré l’envoie dans les cordes car ici on ne vend pas de cigarettes à des mineurs. D’habitude, oui, mais aujourd’hui, non.
il reviendra un peu plus tard, envoyé par sa mère pour acheter des plateaux repas et surprendra la vendeuse en train d’offrir des invendus à un SDF à vélo.

L’abîme de l’Homme

Aoe Nagi, Shounen No Abyss

La jeune femme s’avère être Aoe Nagi, l’idole qu’il adule. Après lui avoir proposé de se suicider sur un pont maudit par la légende d’un couple victime de la jalousie des habitants du village, les deux âmes en peine finissent la soirée chez la jeune femme qui se montre très entreprenante avec l’inexpérimenté jeune homme.

L’entreprenante Aoe Nagi

Alors qu’on vient de lui offrir sa première fois et sa première clope, Reiji pensait redescendre de son nuage en douceur tranquillement allongé au coté de son idole, se remémorant dans les moindres détails le moment qu’il venait de vivre. Son rêve éveillé pris fin lorsqu’une clef rentra dans la serrure de la porte de l’appartement où vit la jeune femme. Puis un homme passe par la chambre en les saluant avant d’aller dans la salle de bain. Homme qui s’avère être celui que avait pris pour un SDF. Et la jeune femme lui apprend que cet homme est en fait son mari.
Mal à l’aise, Reiji s’enfuit en oubliant le vélo avec lequel il était venu faire ses courses. Mais avant que sa mère n’ait le temps d’être contrariée, l’homme passe devant chez lui. Il veut lui rendre son vélo et s’aperçoit que lui et la mère de ce dernier se connaissent.
On ne sait pas si on est fan de ce manga où le héros subit sa vie. Il faudrait être maso pour avoir envie de souffrir autant que Reiji, lui qui s’inscrit clairement dans la lignée des personnages victimes de comportements abusifs. Physiquement mais surtout psychologiquement, Reiji est balloté de pages en pages dans ce Seinen manga toxique conçu par l’auteur de Hatsukoi Zombie.


Mais on vous invite à le lire quand même. Car, parfois, c’est du poison que l’on tire les meilleurs remèdes.

Mangaka : Minenami Ryou

Magazine de prépublication : Shuukan Young Jump

Éditeur japonais : Shueisha

Extraits du manga « Shounen No Abyss »:

Laisser un commentaire