Legendary Gambler Tetsuya, la légende du milieu

ohayo-legendary_gambler_tetsuya_15_1

Non, le but de cet article n’est pas d’assurer la promotion de BetQuick.

"Réunion de famille" - Tetsuya - Jansei to Yobareta Otoko
ohayo shonen magazine comics

Le Saint MahJong

is a great alternative

Je n’aime pas le monde des jeux d’argent et il suffit de lire « Legendary Gambler Tetsuya », « Tetsuya – Jansei to Yobareta Otoko«  pour comprendre pourquoi. Ça ne veut pas dire que ce classique du manga japonais n’est pas un bon manga, au contraire, il est si bon qu’il arriverait presque à vous convaincre que vous vivez ce que vous êtes en train de lire.

Souvent on dit que la mafia maintient la paix sociale là où l’État n’a plus de prise. J’aurai plutôt tendance à croire que l’État délègue le maintien de l’ordre social à la mafia là où il ne veut pas qu’on sache qu’il est impliqué.
Dans ce manga qui appartient au patrimoine culturel japonais, on sait nourrir les jeunes loups qui se plaignent de leur maigre salaire. L’après-guerre ouvre des opportunités aux milieux interlopes, le Japon est en ruine, la nouvelle génération se réveille au crépuscule de l’empire, les anciens les canalisent à leur manière.

Tetsuya et ses nouveaux tontons

Affamés pour les rendre nerveux, ils ne sentent pas venir la tentacule de la pieuvre qui s’intéresse à eux. Parie ton salaire pour le multiplier par deux comme Asada Tetsuya, héros de cette histoire qu’il a réellement vécu.
Les meilleurs parieurs savent se reconnaitre entre eux, on s’échangent de bons procédés, on discute, c’est rien, pourquoi tu rigoles ? Et puis, on gravit les échelons de cet enfer à taille humaine, on parie sur la démesure de l’homme, sur le déclin qui nous fait revivre de nos cendres et puis quand il ne nous reste plus rien, on parie un rein, le votre ou celui de quelqu’un d’autre.

On prend du galon et après faut se détendre donc ça se dépucèle dans un Soap, on glisse sur des fesses joufflues, c’est pas du savon de Marseille mais y ‘a de la French. Sans parler des nouveaux copains au sein de la police qui, eux aussi, aiment bien le savon. Ils aiment passer dans le coin, cela leur permet de disposer de zone grise où policiers corrompus et mafieux peuvent se rencontrer pour nouer des alliances contre nature. Ainsi, les tripots clandestins, la prostitution et certains type de traffic de drogue peuvent prospérer sans que le grand public ne s’en aperçoivent.

il n’y a rien de plus facile pour un jeune homme ou une jeune fille pauvre mais jolie qui se voit offrir toutes ces possibilités de gagner de l’argent qui en plus de nourrir sa famille leur permettra de se payer des vacances pour la première fois. çCa se passe à l’ombre, les clients sont discrets.

L'avis d'Otoko:

S’il fallait un manga pour décrire le cynisme du Japon d’après seconde guerre mondiale, cela ne pouvait être que Legendary Gambler Tetsuya. Pour traduire la langue de la rue, l’argot des orphelins, l’emprise mafieuse, la faim, les anciens combattants livrés à eux-mêmes, vétérans sans gloire de la guerre qu’ils ont perdu. Le Japon actuel se redessine autrement, d’après Le Monde Diplomatique, le nombre de yakusas aurait chuté de 70% en quinze ans suite à l’arrêté pris par les autorités entrainant une multiplication des contrôles et descentes de police.
Cependant, avec l’avènement du numérique, la mode des cryptomonnaies et le business florissant du sexe en ligne, difficile de croire que la mafia a disparu juste parce qu’on ne la voit plus.

Aujourd’hui, on joue au Mahjong sur son smartphone.

Références/:

Mangaka:

Hoshino Yasushi

ohayo legendary_gambler_tetsuya_1_1 what is this pay
Auteur:

SAÏ Fuumei

ohayo legendary_gambler_tetsuya_15_1 cover interieur
Éditeur Japonais:

Kodansha

Laisser un commentaire