Sensei no shiroi uso ou l’impunité de la culture du viol

À en croire certains, le viol serait presque un compliment. La victime était trop jolie, elle aurait dû l'être juste assez pour avoir droit au respect et à la considération de son intégrité physique. Parfois, le pervers a des goûts plus subtils et comme tous les lâches qui se respectent, il choisit des proies faciles, [...]