Le manga et la prostitution juvénile

Un jour, j'ai rencontré la nuit. C'était une jeune femme qui n'avait pas de nom, elle a fait irruption dans ma rêverie. J'étais à Londres, j'étais le moins ivre, les autres cherchaient une ombre pour vomir les restes de leur nuit pendant que je digérai la mienne. Avec toute la peine du monde, je me [...]

Sensei no shiroi uso ou l’impunité de la culture du viol

À en croire certains, le viol serait presque un compliment. La victime était trop jolie, elle aurait dû l'être juste assez pour avoir droit au respect et à la considération de son intégrité physique. Parfois, le pervers a des goûts plus subtils et comme tous les lâches qui se respectent, il choisit des proies faciles, [...]